Réaliser une boucle (erseau) en tresse creuse

Pour réaliser une boucle, il vous faudra :

alt

  • de la tresse creuse dyneema (ici, 2 mm)
  • une brochette de barbecue amincie (à la ponceuse à bande)
  • un épissoir (on peut remplacer par un coupe-papier ou autre…)
  • du scotch
  • un très bon cutter (genre outil pour maquette)
  • Du fil et une aiguille

Réalisationalt

Déterminer la taille de la boucle :

Pour avoir une épaisseur constante, il faut prendre un peu plus que le double de longueur.

Marquer le milieu, alt

Puis marquer un quart de la longueur.alt
Glisser l’épissoir dans la tresse, à la marque au quart…alt
Et ramener la tresse (le courant) jusqu’à la marque de moitié.
Rentrer l’épissoir dans l’autre brin,

de manière à croiser les 2 brins

alt alt

Les deux brins se traversent mutuellement,

on a la taille définitive de la boucle:

alt

alt

On va maintenant glisser notre aiguille,au coeur de la tresse,en partant de la moitié de la boucle…

(suivez la flèche !)

C’est parti… Pousser la tresse sur l’aiguille,

elle glissera sans problème !

alt

ressortir l’aiguille au niveau du croisement… alt
Scotcher un brin sur la partie effilée de l’aiguille, alt
Et ramener délicatement le tout, à l’intérieur de la tresse!alt alt

Récupérez votre aiguille, et insérez-là dans l’autre moitié de la boucle:alt alt

 

Ressortir au niveau du « croisement » !
Même opération que précédemment :scotcher le brin sur la partie effilée,
alt Ramener…alt
alt
Enlever le scotch,bien lisser la gaine,la boucle est presque finie !

Il reste à couper les « chicottes »(les 2 morceaux qui dépassent)

Marquer l’emplacement exact des parties qui doivent rentrer dans la boucle, couper…

(j’ai coupé franchement en travers, mais il est conseillé d’effilocher brin par brin)

Tirer quelques centimètres pour couper confortablement à la marque:

alt alt

La bouche est terminée,alt
lui mettre un point de couture pour sécuriser :

alt

Faire des aller-retour avec l’aiguille, puis finir par un noeud plat, bien serré… si possible! (on ne voit pas toujours…)
Le résultat est assez plaisant,

C’est très facile à faire avec de la tresse creuse, qui glisse bien.

J’ai déjà essayé sur du 2 mm, et sur du 3 mm.

Pour les petites poulies,

le 2mm correspond parfaitement !

alt alt

La poulie est en place (poulie de cunningham)

Autres applications :

– rallonger deux tresses creuses avec réduction de 3mm vers 2mm (drisse de spi, le long du mât)

alt
– épaissir la partie finale de la drisse,

afin de faciliter la réalisation du noeud de chaise – surtout pour le défaire!

alt

Dans ce cas,

on rentre la partie finale de la tresse à l’intérieur d’elle-même

(le serpent se mord le bout de la queue…)

Prochaine leçon :

Réaliser une épissure sur une âme tressée et gainée,

pour faire un hale-bas en continu…

Référence :

Voiles et voiliers Hors-Série n° 35 – Noeuds et Matelotages – Maîtriser les cordages modernes,

par Patrick Moreau.

Commentaires

commentaire(s)